Affacturage : une solution pour vos financements ?



Dans la mise en œuvre des contrats qu’elles obtiennent, il arrive que certaines entreprises aient besoin de financement pour les conduire à terme. Dans un environnement où l’obtention d’un prêt pourrait prendre plus de temps et ralentir les travaux, elles bénéficient d’un dispositif légal dénommé le factoring encore appelé l’affacturage. Découvrez dans ce guide comment financer son entreprise grâce à l’affacturage.

Qu’est-ce que l’affacturage ?

Dans un sens juridique, l’affacturage est un moyen légal par lequel une entreprise prend en charge les créances d’une autre entreprise dans le but de l’aider à exercer facilement son activité. L’entreprise qui se rend disponible pour le recouvrement des dettes est appelée le factor.

Ce système peut également être défini comme une convention ou un partenariat entre deux entreprises dont l’une achète les dettes de l’autre en les recouvrant pour se faire payer plus tard par le créancier.

Le factor doit être une entreprise de crédit dont la principale activité est l’affacturage. Il dispose largement des fonds nécessaires pour couvrir la totalité des créances. Une fois la dette payée, il n’aura à faire qu’avec le créancier pour retrouver ses fonds.

Comment fonctionne l’affacturage ?

L’affacturage s’établit sur plusieurs étapes. Il est clair qu’avant de s’engager à éponger les dettes d’une entreprise, le factor s’assure de la nature de celles-ci. Ainsi, avant tout, il procède à des analyses. Durant ses analyses, le factor vérifie si la dette présente des risques ou si l’entreprise dispose de toutes les informations sur son créancier.

Si tous les risques sont écartés, il y a signature d’un contrat d’affacturage entre les deux parties. Ce contrat stipule les conditions dans lesquelles seront prises en charge les dettes. Dans ce contrat, l’entreprise détentrice des dettes précise quelles sont les conditions de paiement proposées par son créancier.

Après la signature, le factor entre en possession des factures qui sont désormais à sa charge. Tout ceci est consigné dans un bordereau pour servir et valoir ce que de droit. Ensuite, il procède simplement au recouvrement de la créance pour permettre à l’entreprise cédante de mieux exercer son activité.

Étant donné la signature du contrat d’affacturage, le factor a désormais directement à faire avec le créancier pour le paiement de son dû. Lorsqu’il arrive des cas d’impayés, soit l’assurance-crédit de ce dernier est sollicitée pour recouvrir la dette. Dans la mesure où c’est simplement un léger retard qui est observé, les équipes de recouvrement du factor interviennent et trouvent un terrain d’entente avec le créancier afin qu’il puisse honorer ses engagements.

Quels sont les avantages de l’affacturage ?

L’affacturage offre plusieurs types d’avantages aux entreprises qui cèdent leurs dettes. D’abord, ces entreprises ne sont plus exposées aux risques d’insolvabilité de la part de leurs créanciers. Elles détiennent toujours les fonds nécessaires pour faire évoluer leurs activités.

La factor, dès qu’il constate la véracité et la régularité des factures qui lui sont transmises, ne se pose plus de questions. Il transfère directement les fonds à l’entreprise. De plus, les charges liées au recouvrement de la créance ne sont plus du ressort de cette dernière. Ceci lui permet de gagner du temps et de passer à d’autres contrats plus prometteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *